Campus Montessori-Morin

Une École du Sens pour Toute la Vie
Voir

Evénements


Invitation pour la conférence-débat du 12 janvier 2019



Pour avoir l'invitation, cliquez sur l'image ou téléchargez la version pdf.



Cliquer sur la vidéo.

Présentation du Campus Montessori-Morin



Ensemble nous coconstruisons une société plus juste, solidaire et fraternelle



Ensemble nous coconstruisons une société démocratique plus apaisée et où chacune et chacun pourra être acteur et auteur d'un "mieux vivre-ensemble".



Savoir être - Savoir Être Ensemble - Savoir Faire Ensemble.



Nous nous souvenons tous d’un(e) enseignant(e) qui, par sa relation pédagogique, a su nous faire découvrir une matière et aimer apprendre avec plaisir ! Cela étant, combien de fois avons-nous senti ce décalage entre notre appétit d’apprendre et l’enseignement de l’école ?Combien de fois nous sommes-nous autorisés à être nous-mêmes ?

Sommes-nous vraiment conscients et attentifs aux aspirations de nos enfants quant à l’école ?

D’ailleurs, la dernière étude Pisa 2017, qui mesure les connaissances et les compétences des élèves de 15 ans dans 72 pays de l’OCDE, montre que la France pour les postures d’apprentissage et de savoir-être détient un triste record : elle est à la 71e place !

Peut-on faire évoluer cet état de fait qui témoigne d’une crise pédagogique traversant tout notre système scolaire, reflet d’une société complexe en pleine mutation ?



Notre réponse est oui !


Nous pensons et nous croyons que oui cela est possible tous ensemble. Pour cela nous vous proposons de contribuer à l’École du Sens pour Toute la Vie.

Cette aventure humaine associe l’approche de Maria Montessori à celle du sociologue et philosophe Edgar Morin. Maria Montessori a opéré une révolution copernicienne en changeant la nature de la relation Maître-Enfant : le Maître est l’Enfant. Toutefois, la vision de Maria Montessori est très rarement appliquée en France au-delà de 11 ans...

Alors, après : quoi et comment le faire ?



L’approche d’Edgar Morin, combinée à celle de Maria Montessori, nous aide justement à concevoir et réaliser l’après. Penseur de la complexité de la vie et du monde, il considère que l’apprentissage des savoirs dure toute la vie selon une vision : « Enseigner à être et à vivre ». Edgar Morin sera des nôtres par son œuvre et il parraine notre aventure humaine.


Pourquoi cette École du Sens pour Toute la Vie ?



Pourquoi École ?


Du grec skholê qui renvoie à deux significations qui sont pour nous pleines de sens.

La première est celle de « loisir » au sens d’une « activité permise », d’un « arrêt du travail » pour apprendre. Chez Socrate, Platon et Aristote, c’est l’activité intellectuelle à loisir : il s’agit d’apprendre, de découvrir avec curiosité, de s’émanciper tout en se questionnant et considérant les réalités du monde. Au fond, prendre le temps pour penser et réfléchir sur sa vie, se former et grandir !
Sur cette première dimension, la pédagogie de Maria Montessori et toute son œuvre révolutionnaire quant aux relations entre le maître et l’enfant nous accompagnera. Non seulement le Maître EST l’enfant, mais s’épanouit en apprenant avec plaisir tout en développant son autonomie et respectant ses passions, talents et différentes sensibilités. Faire de chaque enfant et jeune l’auteur et l’acteur primordial de sa vie et de ses apprentissages.

La seconde de skholê est celle d’un lieu, d’un espace d’apprentissage où des règles de vie commune sont partagées, où des ambiances sont créées pour créer les conditions favorables aux apprentissages de chacune et de chacun. Là encore la pensée et la pratique de Maria Montessori nous inspireront. Tant l’importance du matériel et des supports pédagogiques, que le développement de liens entre les élèves mais aussi entre les générations sont cœur de notre École.

Pourquoi École du Sens ?


Qu’entendre par Sens ? Les philosophes, les théologiens ainsi que les sciences humaines nous apprennent que le Sens revêt trois dimensions.

La première dimension est le sens comme direction :
Où vais-je ? Où allons-nous ?
Personnellement et collectivement, cette question est cruciale. En ce sens, comment discerner dans une société complexe en pleine mutation ? Comment accompagner et proposer des ressources pour vivre et grandir dans notre société qui connaît le risque écologique, nucléaire, économique, financier, social, familial, politique, technologique et terroriste ?

La deuxième dimension du Sens est la signification :
Quel est le sens de ce que je dis ? Que voulons dire ?
Individuellement et collectivement, ce questionnement est décisif dans un environnement où la révolution numérique et technologique transforme radicalement notre communication. Comment échanger et apprendre, vivre et communiquer tout en vivant ensemble sur un territoire, si nous n’arrivons pas à communiquer et nous dire les choses ? Comment bâtir le monde de demain sans dialoguer, sans savoir se dire les choses, sans connaître le sens des mots pour qu’il ne repose pas sur des malentendus, sur des propos malveillants, sur des postures défiant l’autre ?
« Soit les hommes se confient, c’est la paix ; soit les hommes se méfient ou se défient, c’est la guerre » nous apprend l’anthropologue Marcel Mauss… Encore faut-il le savoir et se le dire les uns aux autres, le signifier et savoir être ensemble.

La dernière dimension du Sens est celle de l’incarnation.
Nous avons au moins cinq sens : notre corps peut s’exprimer, sentir et ressentir selon ces cinq sens. Les oublier, ne pas incarner les idées, les savoirs ou les discours, ne pas vivre concrètement les choses est précisément insensé ! Notre corps aussi est plein de Sens. Comment construire le monde demain de manière désincarnée, sans pratique ? Rien ne se construit : la folie nous guette. Il est possible d’avoir de la direction, de la signification mais sans mise en œuvre, c’est du « blabla » qui fait de nous des êtres humains, hors-sol, sans chaire, sans humanité.

Pour ces trois dimensions du Sens, l’œuvre d’Edgar Morin nous accompagne. Il est le penseur de la complexité de la vie et de notre monde. Il nous aide également à penser/réfléchir les savoirs dans leur évolution, dans leur imbrication et dans leur production/diffusion. L’humanité a développé et développe plusieurs directions et significations, visions du monde et l’incarne dans différentes ethnies, territoires, États, nations, philosophies, religions et idéologies variées au fil de son histoire. Le Sens s’incarne dans toute sa complexité, dans le temps et l’espace.
Voilà donc aussi ce qui sera au centre des apprentissages : apprendre à vivre en discernant, en distinguant, en comprenant notre monde complexe et incertain tout en semant dans l’esprit des enfants, des jeunes et de tout à chacun « les germes d’humanité » si chers à Maria Montessori et Edgar Morin.

Pourquoi École du Sens pour… Toute la Vie ?



Parce que pour reprendre la formule d’Edgar Morin, « penser, s’aimer, semer », c’est toute la vie !
Pourquoi s’arrêter ? Il faut bien plus d’une vie pour se connaître et comprendre le monde ! C’est d’ailleurs une tâche impossible, mais prendre conscience des phénomènes et de ce qui passe dans nos vies nous aide à trouver notre place dans la vie et la société.
Edgar Morin nous apprend que nous avons deux besoins individuels essentiels à satisfaire : la réalisation de ses aspirations et la reconnaissance d’autrui. Pour satisfaire ces deux besoins, la compréhension de soi et d’autrui et de son environnement est essentielle. Or, cette compréhension à la fois scientifique/objectivante et humaine/subjective s’effectue à tous les âges.
En effet, grandir en combattant l’incompréhension et en conjurant l’ignorance dure toute notre vie car vivre en harmonie avec les autres au sein d’une société plus, pérenne, viable et pacifiée dure au moins…toute la vie !


C’est pourquoi l’urgence est de proposer l’École du Sens pour Toute la Vie qui soit une vraie alternative humaine et pédagogique de connaissance de la connaissance, du monde, de la vie et de la société visant le développement de l’enfant selon ses sensibilités, ses besoins et désirs au cœur d’une société complexe en pleine mutation en bénéficiant notamment du compagnonnage du sociologue et philosophe Edgar Morin : par son œuvre, sa vision, mais aussi son parrainage.

Il est donc nécessaire :



✓ d’apprendre et vivre avec autrui qui est différent de moi,
✓ d’apprendre et vivre l’adaptabilité pour naviguer dans l’incertitude et la complexité,
✓ d’apprendre à mesurer les impacts directs et indirects de ses choix, au sein d’un système globalisé,
✓ d’apprendre et vivre le compromis et la coopération,
✓ d’apprendre à se comprendre et à s’aimer,
✓ d’apprendre à « penser, s’aimer et semer » (Edgar Morin),
✓ d’apprendre à se lancer, à oser, à expérimenter, à exprimer sa créativité et ses talents,
✓ d’apprendre à se tromper,
✓ d’apprendre à chercher par soi-même et bousculer les certitudes s’il y a lieu et selon une plus grande lucidité,
✓ d’apprendre la controverse et la pensée critique,
✓ d’apprendre et vivre l’humour et la solidarité.


« L’éducation ne consiste pas à chercher des méthodes nouvelles en vue d’une aride transmission des connaissances ; elle doit se proposer d’aider au développement de l’homme. C’est par conséquent, la vie humaine, la vie dans ses valeurs, qu’il nous faut considérer. Si c’est la ‘formation de l’homme’ qui devient la base de l’éducation, il sera nécessaire d’établir une coordination entre tous les degrés, de l’enfance à la maturité, de la nursery à l’Université, puisque l’homme, s’il traverse des phases interdépendantes, n’en est pas moins un. La phase qui précède prépare la suivante, en forme les bases, en cultive les énergies. »

Maria Montessori, De l’enfant à l’adolescent, DDB, Paris, 2004, p. 159.


« L’homme réel est autrement complexe, et c’est l’homme dans sa complexité qu’il faut enseigner. Non pas qu’il soit possible ni utile d’en dénombrer tous les éléments qui sont l’infini ; une telle tâche, d’ailleurs irréalisable, dépasse les limites de l’enseignement. Mais ce qu’il faut, c’est donner à l’enfant le sens de cette complexité. [...] Il reste vrai que la fonction propre de l’éducation est avant tout de cultiver l’homme, de développer les germes de l’humanité qui sont en nous. »

Émile Durkheim, L’évolution pédagogique en France, PUF, Paris, 1990, p. 384-385.


Portrait Edgard Morin

Qui sommes-nous ?


Notre équipe est composée de quatre personnes. Nous nous sommes rencontrés parce qu’intéressés et passionnés par les liens entre l’École et notre société complexe en pleine mutation. Il nous semble, aujourd’hui, essentiel de penser et réfléchir tous ensemble l’École du Sens pour Toute la Vie.

L'équipe est composée de :

Pédagogues, facilitateurs, sociologues, consultants, chef d’entreprise.

Estelle Auguin : je souhaite que les enfants puissent s’épanouir personnellement dans la société de demain où le risque et l’incertitude demeurent, qu’ils puissent vivre en responsabilité dans une société solidaire, fraternelle et respectueuse.

Olivier Bobineau : je souhaite y transmettre tout ce que j’ai pu apprendre et découvrir au fil de ma fréquentation des grandes écoles et Universités, transmettre et rendre accessible pédagogiquement aux enfants et aux élèves les 4 500 livres « vivant » dans mon esprit, livres qui n’attendent qu’eux ; le faire au sein d’un Campus bienveillant, bienfaisant, en dehors de l’impératif de réussite ou de compétition afin qu’ils choisissent en confiance, avec ce qu’ils sont, leur chemin d’émancipation au service d’une société plus apaisée, viable, durable, plus juste, solidaire et fraternelle.

Notre équipe travaille en collaboration avec des partenaires :

Cette équipe bénéficie des talents, des compétences et des contributions d'un réseau élargi d'amis, de parents, de grands-parents et de personnes motivées et mobilisées par notre aventure humaine et pédagogique.

Soutiens, partenaires et parrainages

Podcasts


Emission France Bleu



Articles de presse

Article Ouest-France du 23 mars 2018



Pour lire l'article en ligne, cliquez sur l'image ou téléchargez la version pdf.

La lettre d'Edgar Morin :



Lettre de soutien d'Edgard Morin
- Télécharger la lettre de parrainage en pdf.



Spoiler

texte
cach
cach
cach

Vous souhaitez vous impliquer d'avantage ? Recevoir des informations ?

Ecrivez-nous à l'adresse :

Nous écrire

Visitez notre page Facebook :

Notre Facebook

Lisez notre livret pédagogique :

Cliquez ici

Inscrivez-vous à notre lettre d'information :

Aller à la page d'abonnement

Les adresses électroniques recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Campus Montessori pour l'envoie d'une lettre d'information par mail. Elles sont destinées au service de gestion de listes de diffusion Sympa, hébergé par Framasoft, et géré par la personne citée ci-après. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier : contactez-nous.